Jeu du coq
JOUEZ !
Invention de l’écriture

Invention de l’écriture

C’est en Mésopotamie – du côté de l’actuel Irak – qu’apparaissent, pour la première fois, des traces d’écriture.

Assez éloignée de ce que nous connaissons actuellement, l’écriture repose alors sur des reproductions schématiques d’objets et d’êtres peuplant l’environnement local. Le système imaginé par les Sumériens compte un bon millier de pictogrammes. Il est essentiellement destiné à faciliter le décompte et l’enregistrement de transactions commerciales. L’ère est en effet prospère, notamment parce que l’invention de la roue permet de dynamiser les échanges.

À cette époque, les scribes écrivent en colonnes, de haut en bas et de droite à gauche, sur des tablettes d’argile humide qu’ils tiennent dans leur main. Très vite, ils doivent utiliser des tablettes plus grandes qu’ils font reposer sur leur avant-bras. C’est ce qui les aurait amenés à passer à une écriture horizontale et de gauche à droite.

Petit à petit, les pictogrammes vont laisser place à des symboles représentant des sons puis à une écriture dite cunéiforme – comprenez « en forme de coins » – qui permet réellement à l’écrit de raconter des histoires.