Jeu du coq
JOUEZ !
Premières annonces publicitaires dans la presse
Premières annonces publicitaires dans la presse

Premières annonces publicitaires dans la presse

Émile de Girardin a l’idée de vendre des pages de son journal, révolutionnaire dans sa conception, "La Presse", pour l’insertion de pages publicitaires, très rémunératrices.

Il s’appuie sur plusieurs idées qui bouleversent les pratiques journalistiques en cours sous la monarchie de Juillet. Le modèle dominant est alors celui d’une presse d’opinion réservée à un lectorat limité et aisé, dont Le Constitutionnel et le Journal des débats sont les principaux représentants. Girardin baisse de moitié le prix de l’abonnement, qui passe de 80 à 40 francs. Il introduit progressivement la publicité pour compenser cette perte et ouvre largement ses colonnes au roman-feuilleton pour élargir et fidéliser son public.