Jeu du coq
JOUEZ !
Du QWERTY à l'AZERTY

Du QWERTY à l'AZERTY

L'histoire des claviers populaires

En 1868, l'Américain Christopher Latham Sholes invente, avec Samuel W. Soule et Carlos Glidden, la toute première machine à écrire. Le premier prototype dispose d'un clavier sur lequel les lettres sont organisées par ordre alphabétique. Sholes met rapidement le doigt sur l'une des principales limites de la machine : les bras mécaniques des lettres, qui viennent frapper le papier pour s'y imprimer, ont tendance à s'entrechoquer et à se bloquer.

Il faut plusieurs années à Sholes avant d'en arriver à la configuration QWERTY, qui aboutit finalement en 1873. Pour l'anecdote, que les premiers QWERTY ne disposaient pas de touche 1 : il fallait utiliser le I en guise de chiffre. La touche 1 fait son apparition quelques années suivantes, de même que la possibilité d'écrire en majuscule et minuscule. 

Les premières apparitions du clavier AZERTY sur des machines à écrire datent de la fin du XIXe siècle, et rapidement adopté par les utilisateurs de machines à écrire.